ange_raleurbon, on y est.

Bran le bas de combat ce matin, organisation d'enfer pour faire passer une journée formidable à Petit Homme. Course en tous sens, les horaires à tenir, la soirée qui se prolongera au bureau pour rattraper ces heures que je lui aurais consacrées, à lui seul pour une fois.  La course contre la montre, le décollage en trombe, surtout, arriver à l'heure pour pouvoir passe r à la librairie et lui offrir le livre, dont, on le sait, il rêve. Le retrouver, boudeur et comédien, croassant qu'il a trop faim, n'importe quoi pourvu qu'il mange. Trouver porte close au restaurant japonais convoité, le croiser râleur, trouver un substitut de bonne facture(s).. et le considérer mutique, n'ayant rien envie de me dire, renfrogné sur son assiette, la fourchette qui penche moins que la tête... Une ambiance du tonnerre, je vous assure.

Formidable, il y est arrivé: pré ado!