Dans "condition féminine", il y a un mot de trop.

Etre femme, Ce n'est pas un droit, ce n'est pas même une conviction, c'est un état d'être et qu'on nous fiche la paix. Qui accepte d'être synthétiser, donc minimiser à un qualificatif?

pas moi.

 Je suis femme et pas que, pas héroïne pour autant, pas esclave non plus, je ne revendique rien d'autre que le droit d'être moi avec toutes mes contradictions, mes forces et mes difficultés.

Cette journée qui a donné à certains la possibilté de donner libre cours à leur condescendance, je la dédie à ceux qui ne sont "que" des hommes... pauvres ères...