J’ai acheté cinq magazines de cuisine. J’ai plus faim. Tous ces plats compliqués, ces listes de course infernales, ces ingrédients introuvables, ces photos inégalables m’ont écœurée. C’est ballot. Dans 10 jours, il va falloir engloutir. Alors que moi je sature. C’est décidé, je jeûne. Je plaisante. Je ne tiendrai jamais. Mais je vous assure que je rêve d’œufs à la coque et de raisins, arrosés d’une coupette. Point.  Ce serait bien. Et se sentir légère….